Institut de Recherche Internationale en Anthropologie de la Singularité

L’écriture comme le dessin une faille où s’origine la mise en acte d’un désir

La nuit est le moment privilégié de tout ce que je fabrique, tout de ce que je tisse, tout ce que j’essaye de relier.

Je crois beaucoup à cette idée de Tom Waits qui dit que quand on dort dans une chambre d’hôtel on récupère les rêves de la personne d’avant et je crois beaucoup au fait que la nuit est un moment où les rêves dialoguent aussi.

Même si les gens dorment respectivement dans leur espace, je suis persuadé que l’inconscient collectif tisse des choses et c’est pour ça que je crois que méditer la nuit, écrire la nuit, dessiner la nuit, ce sont des pratiques qui sont là depuis longtemps comme si j’essayais d’attraper des bribes des rêves de notre époque.